Visite / Exposition

Un espace scénarisée unique dans les Alpes

Le magasin d’usine : La Pasta

 

Au-delà de la présentation de nos spécialités , lors des visites guidées avec dégustation, nous accueillons un public local et vacancier et vous proposons un long voyage « compté » sur la terre « fertile » du Royaume de Piémont Sardaigne, administré par les ducs de Savoie.

Nous vous faisons découvrir les matières premières que notre terre offre avant d’être transformées : raisin pour le vin, lait pour les fromages, céréales pour les pâtes, mais aussi farine de mais pour la polenta et le riz pour le risotto.

 

Puis nous racontons les coutumes locales de la montagne, les habitudes alimentaires, les similitudes des versants montagneux : on va découvrir que le Crozet et le Tajarin piémontais ont la même origine, et les mêmes ingrédients.

Au cours de votre visite on vous parlera de notre histoire :

– Les échanges entre montagnards piémontais et mauriennais.

– Victor Emmanuel II duc de Savoie autorise le percement du tunnel du Mont Cenis

– Sommeiller met au point les perforatrices pneumatiques

– Les accords de napoléon III et Victor Emmanuel II

– 14 ans de travaux et découvrir un nouvel ordre géopolitique

– L’Italie réunifiée et la France récupère le Comté de Nice et la Savoie

– Les premières vagues d’immigration italienne

– Les italiens s’installent en Maurienne

– Les rizeries de Maurienne

Les Pâtes apparaissent à saint Etienne de Cuines, puis saint Michel de Maurienne

– La force de l’eau moteur de l’économie

– Les techniques de la fabrication des pâtes : l’extrusion et le laminage

Bozon Verduraz et l’extrusion Verticale

– Les pâtes stressées et non stressées

– Les napolitains exaltent les pates extrudées au bronze et vont dédier la mafaldine à Mafalda de Savoie

Venez dialoguer avec nous vous serez étonné de découvrir ce riche passé, vous serez intrigué  à goûter une pâte à peine extrudée et encore chaude, les langues réagissent en goûtant les épices qui colorent les pâtes.

 

Updating…
  • Votre panier est vide.